La voix passive

Publié le par Mustapha

La voix passive.

OBSERVEZ :

Voix active : Le chat mange la souris.

sujet actif + verbe + complément d’objet direct

Voix passive : La souris est mangée par le chat.

sujet passif + verbe + complément d’agent

  • La transformation passive est soumise à certaines conditions :
  1. Le verbe actif doit être transitif direct ( avoir un complément d’objet direct ).
  2. Le sujet du verbe actif ne doit pas être un pronom personnel, car dans ce cas on préférera l’utilisation du présentatif.

Exemple : " C’est moi qui ai peint ce tableau ".

et non " Ce tableau a été peint par moi ".

  • La transformation passive entraîne les modifications suivantes :
  1. Le sujet du verbe actif devient le complément d’agent, et il est généralement introduit par la préposition " par ".
  2. Le complément d’objet direct devient le sujet du verbe passif.
  3. Le verbe actif se transforme. Le nouveau groupe verbal passif se forme avec l’auxiliaire " être " conjugué au même temps que le verbe actif, suivi du participe passé (toujours accordé avec le sujet).

Remarques :

  1. Quand le sujet du verbe actif est le pronom personnel " on ", il n’y a pas de complément d’agent dans la phrase passive.

Exemple :

Voix active : " On interdit l’utilisation des téléphones portables en avion ".

sujet actif + verbe + complément d’objet direct + complément de lieu

Voix passive : " L’utilisation des téléphones portables est interdite en avion".

sujet passif + verbe + complément de lieu

  1. Le complément d’agent est introduit par la préposition " de " avec :

a.     Les verbes de description dont l’agent est inanimé.

Exemple :

Voix active : " Des meubles Louis XV formaient l’essentiel du mobilier ".

Voix passive : " L’essentiel du mobilier était formé de meubles Louis XV".

b.    Les verbes de sentiment.

Exemple :

Voix active : " Tous respectaient Mère Teresa ".

Voix passive : " Mère Teresa était respectée de tous ".

c.     Les verbes utilisés au sens figuré ( au sens propre le

complément d’agent est introduit par la préposition " par ").

Exemple :

Voix active : " Mon refus catégorique le surprend ". ( sens figuré )

Voix passive : " Il est surpris de mon refus catégorique ".

Voix active : " La police a surpris les cambrioleurs ". ( sens propre )

Voix passive : " Les cambrioleurs ont été surpris par la police ".

 

Publié dans Grammaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article